L’homme qui plantait des arbres

Du 5 au 16 novembre lisez et commentez sur Betwyll L’Homme qui plantait des arbres de Jean Giono avec Espaci Occitan et avec les étudiants du Val Maira.

Albero dei pensieri

OC

Pour que le caractère d’un être humain dévoile des qualités vraiment exceptionnelles, il faut avoir la bonne fortune de pouvoir observer son action pendant de longues années. Si cette action est dépouillée de tout égoïsme, si l’idée qui la dirige est d’une générosité sans exemple, s’il est absolument certain qu’elle n’a cherché de récompense nulle part et qu’au surplus elle ait laissé sur le monde des marques visibles, on est alors, sans risque d’erreurs, devant un caractère inoubliable.

Jean Giono, L’Homme qui plantait des arbres

Après Calendal de Mistral, l’Occitan est à nouveau protagoniste sur Betwyll, grâce au projet “L’albero dei pensieri” (L’arbre des pensées). Du lundi 5 au vendredi 16 novembre nous lirons et commenterons L’Homme qui plantait des arbres de Jean Giono ensemble avec Espaci Occitan et avec les étudiants du Val Maira, une vallée du Piémont près de la frontière franco-italienne.

De la même manière qu’en 2016, le texte sera publié en trois langues: l’original en français, une version en occitan (adaptée à la variété alpine des vallées du territoire de Coni et Saluces) et la traduction italienne. Cela parce que la langue d’oc, utilisée par les troubadours – inspirateurs des principales écoles poétiques d’Europe, des Minnesänger allemands aux siciliens et aux Stilnovistes – s’étend sur une région linguistique qui embrasse à présent trois États (l’Italie, la France et l’Espagne). L’idée est que des lecteurs de pays différents, chacun dans sa propre langue maternelle, cherchent à se confronter avec cet œuvre, traduite dans des dizaines de langues, dont la thématique est si actuelle et importante pour les jeunes générations: l’amour et le respect pour l’environnement naturel, indissolublement lié au destin de la communauté sociale et de l’homme.

#AlberoDeiPensieri: le jeu sur Betwyll

Pour participer à #AlberoDeiPensieri, il suffit de télécharger Betwyll sur votre smartphone ou tablette de l’App Store ou de Google Play. En attendant le jeu, vous pouvez vous entraîner avec le tutoriel “I start using Betwyll” et commencer à interagir avec les autres utilisateurs.

Nous lirons le conte de Giono du 5 au 16 novembre, en le commentant selon la méthode TwLetteratura, c’est-à-dire en écrivant de brefs messages de 140 caractères maximum (des twylls), à publier sur l’appli suivant le calendrier de lecture indiqué dans le texte. À vous de choisir en quelle langue – français, occitan ou italien – participer. Chaque jour on proposera un jeu linguistique inspiré de l’Oulipo, à travers lequel vous pourrez mettre à l’épreuve votre créativité. Le projet est ouvert à tous, mais est pensé surtout pour les étudiants des écoles primaires et secondaires.

INSCRIVEZ VOS CLASSES

L’Homme qui plantait des arbres: le texte

L’Homme qui plantait des arbres, aussi connu avec le titre L’histoire d’Elzéard Bouffier, est un conte allégorique publié en 1953 par le romancier provençal Jean Giono, pacifiste, écologiste, déjà auteur de Le Hussard sur le toit.

Cette brève histoire a comme protagoniste un berger qui, entre 1913 et 1947, reboise tout seul une aride vallée provençale près du village de Vergons, en plantant chaque jour cent glands. Son histoire est racontée à travers trois décades par un jeune narrateur qui, en tombent sur lui par chance, revient lui rendre visite après la Première Guerre Mondiale et dans les années suivantes, en trouvant chaque fois une forêt toujours plus vaste et luxuriante, qui devient même zone protégée par l’État et attire de nouvelles familles, jeunes et agriculteurs, en repeuplant une lande désolée jusqu’à peu de lustres avant.

“L’albero dei pensieri”: le projet

“L’albero dei pensieri” est un projet réalisé par TwLetteratura en collaboration avec Espaci Occitan, l’association qui réunit les institutions publiques de la zone occitane alpine et s’occupe de la promotion de la langue et de la culture du territoire de langue d’oc. À travers la pratique du social reading (lecture sociale) nous voulons rapprocher les étudiants et les lecteurs du monde occitan et des thématiques écologistes, en transformant la lecture dans une occasion de socialité, de débat et d’éducation civique.

Après avoir lu et commenté ensemble le texte de Giono, en fait, au printemps nous retrouverons les classes et les professeurs qui ont participé au projet lors d’une vraie fête de l’arbre. Ensemble, nous planterons en bas Val Maira des dizaines de plantes, afin de concrétiser et de pratiquer ce que Giono a écrit il y a plus de soixante ans dans le but « de faire aimer l’arbre ou plus exactement faire aimer à planter des arbres ».

“L’albero dei pensieri” est un projet soutenu par la Compagnia di San Paolo (sponsor principal), à travers l’appel “Luoghi della cultura 2018” (Lieux de la culture 2018), avec la contribution de la Région Piémont et le parrainage de l’Union de Montagne du Val Maira.

 

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *